Actualités

4 juillet 2016

Le passeport rénovation proposé par ENGIE

L’objet du  programme « passeport rénovation »  est de proposer aux particuliers de faire réaliser une évaluation énergétique de leurs  logements par  des professionnels qualifiés de la filière du bâtiment. A l’issue des évaluations,  les professionnels remettront aux ménages un rapport simulant 3 scenarii chiffrés leur permettant d’envisager des travaux de rénovation en fonction  d’un objectif de gain de performance énergétique. Le coût du passeport rénovation (400 € ttc) est pris en charge par ENGIE qui règle directement le professionnel sur présentation d’une facture.

Les professionnels candidats à la réalisation des passeports sont des professionnels  signataires de la charte Artisans (à télécharger sur le site) porteurs du signe de qualité RGE soit dans le domaine de l’offre globale de rénovation, soit en tant que Pro de la Performance énergétique ou Eco-Artisan ayant déjà réalisé au moins une évaluation énergétique dans les 48 derniers mois.  La méthode d’évaluation énergétique des logements et les outils  sont ceux déjà utilisés par la profession, inclus dans des méthodes et signes de qualité existants. Ils reprennent notamment certaines exigences : objectivité de l’analyse, validité de la méthode de calcul utilisée, prise en compte des besoins des occupants, investigation de tous les postes consommateurs d’énergie, exhaustivité du rapport technique, etc. Ils doivent être basés sur les méthodes 3CL ou THCE-ex.Les professionnels doivent déposer un dossier de candidature qui leur permettra, une fois validé, de réaliser des passeports rénovation dans le cadre du programme.

Le passeport rénovation est un programme expérimental mis en œuvre par ENGIE pour accompagner la rénovation énergétique des logements particuliers.Défini par une Convention signée avec les Pouvoirs Publics le 10 décembre 2015, il s’intègre dans le dispositif des Certificats d’Economies d’Energies (CEE). Sa période expérimentale prend fin le 31/12/2017. Seuls les logements construits avant le 1/1/2000 situés sur les Territoires à énergie positive pour la croissance verte signataires d’une convention locale sont éligibles (voir les actualités du site).

Voir toutes les actualités